By pursuing your navigation on our site, you accept the installation and the use of cookies on your post, especially for promotional and / or advertising purposes, or to carry out statistics of visits in accordance with our policy of protection of your private life.

Couples et familles

 

Si vous hésitez entre un travail en couple et en individuel :

Dans ma pratique, lorsque je commence à recevoir en « individuel », je ne peux, pour des raisons d’équité par rapport à chacun, recevoir ensuite les deux partenaires dans un travail conjugal.

En revanche, le passage inverse est possible à condition qu’il n’y ait pas de projet de reprise de consultations en couple, même à une échéance lointaine...

C’est une donnée à prendre en compte et à débattre dans votre couple au préalable…

Et si vous hésitez entre une thérapie de couple et des entretiens conjugaux :

Une thérapie de couple répond au même projet d’engagement dans la durée et l’intensité. Vous savez sur quoi travailler et souhaitez explorer votre histoire, ce qui vous a conduit à ces choix, ces difficultés, ces engagements, ces conflits. Vous souhaitez ensemble faire ce travail qui va engager du temps sans que l’on puisse dire combien…

Mais vous pouvez avoir « simplement » besoin de mieux comprendre votre situation actuelle, la nature de vos conflits conjugaux ; vous traverser une crise et vos chercher à la comprendre ou à la résoudre rapidement ; vous êtes devant des choix cruciaux et vous devez y voir clair assez rapidement. Dans ces cas, des entretiens conjugaux peuvent constituer une première étape, suffisante ou clarifiant les enjeux et posant les bases d’un travail à venir si vous le souhaitez…

Là encore, chaque niveau traite de la situation présente, mais la perspective peut différer.

 

 

FaLang translation system by Faboba

DS services   ARP   PRS